Malika - Mer de sable - Master Key

 

Le Malika

* Retour du Japon

Le bateau a été construit à Niigata dans l’Ouest du Japon, pas très loin de ToKyo, 3 à 400 kms. Son lancement s’est fait le 19.10.1977 et son baptême le 16.12.1977. Nous avons donc quitté Niigata avec une escale à Yokohama et Nagoïa où nous avons chargé 105 camions japonais.
Quand on venait du Japon, nous « tirions tout droit » sur Singapour pour remonter dans le Golfe Persique.
Nous faisions des soutes et des vivres à Colombo, dans l’île de Ceylan, actuellement le Sri Lanka.
Ensuite, remontée sur L’Arabie Saoudite, le Koweit et Dubay pour y décharger les camions, puis direction Suez pour entrer en Méditerranée.

* Le chameau

A Suez, nous avons dû faire une halte de 24 heures, non prévue au programme. Cela m’a donc permis de me rendre au Caire et d’embarquer non loin des pyramides sur un « vaisseau du désert », dans la mer de sable !... Nous n’étions restés que quelques heures seulement.
Nous ramenions un bateau tout neuf du Japon, mais cela ne me semblait pas être le cas de ce chameau. Seuls points communs sans doute : un peu de tangage et de roulis !...
Enfin, retour sur Marseille sans encombre.

* Extrait du bulletin UIM N° 87

« Le Malika, après un voyage parfaitement réussi qui l’avait conduit depuis Yokohama d’où il était parti le 7 novembre, à Colombo le 20 novembre (date à laquelle il passa entre les deux typhons qui ravagèrent l’Inde) à Daman le 27, à Koweït le 29 et Dubay le 1° décembre, est arrivé à Marseille le 14 décembre (1977) »

 

 

Jean Martin et son équipage sur le Malika avec en arrière-plan le Stromboli.

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Equipage du Malika